Geneviève Bouchard

Par Geneviève Bouchard

18 octobre 2019

Bien-être

Combattre le présentéisme : définition, facteurs de risque et pistes de prévention

Article révisé le 16 octobre 2019

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, les entreprises gagnent à réduire au minimum leur taux d’absentéisme. En effet, un nombre d’absences trop élevé peut nuire à la production ou au service à la clientèle. Les entreprises doivent cependant être vigilantes pour éviter que leur souci de réduire l’absentéisme n’entraîne une augmentation du présentéisme.

Présentéisme 101

Contrairement à certaines croyances, le présentéisme n’est pas le fait d’accomplir au travail des tâches personnelles ou impertinentes – autrement dit, de perdre du temps. C’est plutôt le fait de se présenter au travail malgré un état qui, de prime abord, nécessiterait une absence, des soins et du repos à la maison. L’employé estime qu’il est préférable tant pour lui que pour l’entreprise qu’il se présente au travail. Le présentéisme n’est donc associé ni au manque de motivation, ni au désengagement, ni à la paresse, ni à toute autre forme d’absence.

Il n’est pas rare que nous nous rendions au travail malgré une grippe, un mal physique ou tout autre problème qui nous rend moins productifs une journée ou deux par-ci par-là. C’est le présentéisme dit chronique qui doit être pris au sérieux, car c’est lui qui risque d’être néfaste pour l’individu et l’organisation.

Causes possibles

Pluieurs facteurs pourraient expliquer le présentéisme.

Facteurs individuels :

  • Fait d’être une femme, d’être âgé ou d’âge moyen, ou d’avoir des enfants
  • Satisfaction au travail, stress psychologique et dynamique familiale

Facteurs organisationnels :

  • Insécurité d’emploi, horaires de travail, charge de travail, soutien du superviseur, culture d’entreprise, etc.

Détection et prévention

Voici quelques signes permettant de déceler le présentéisme :

  • Baisse de productivité
  • Baisse de la qualité du travail
  • Relations interpersonnelles difficiles alors qu’elles étaient bonnes auparavant
  • Changements de comportements : irritabilité, retrait social
  • Oublis plus fréquents

L’employeur a certainement un rôle à jouer pour prévenir le présentéisme. En effet, il peut offrir des formations aux gestionnaires pour que ceux-ci soient aptes à repérer les employés « en détresse », un programme d’aide aux employés (programme qui offre un accès gratuit à des professionnels de la santé), un meilleur climat de travail, un bon programme de congés et bien d’autres choses.

En conclusion, la responsabilité de prévenir le présentéisme ne revient pas seulement à l’employeur. C’est l’affaire de tous! Les employés doivent être conscients qu’il est important de prendre des mesures pour rester en santé et de se présenter au travail dans des conditions optimales. Rappelons-nous les paroles d’un vieux sage : un esprit sain dans un corps sain. C’est plein de bon sens!

 

 


Références :

https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2011-2-page-15.htm
http://www.portailrh.org/votre_emploi/fiche_lapresse.aspx?f=61466
https://www.preventionautravail.com/reportages/67-le-presenteisme-au-travail-corps-present-rendement-absent.html
https://ssq.ca/sites/default/files/archives/ac/Chroniques_sante/Presenteisme_-document_de_reference-.pdf
https://atmanco.com/fr/blog/environnement-travail/comment-eviter-presenteisme-travail/

Ambitieux?

Avec nous tout est possible.

Joins-toi à nous

Écrire un commentaire

Écrire un commentaire

Recevoir l’alerte-emplois